Comment bien conserver ses graines

  admin      20/04/2015      Culture      1314

On nous pose souvent la question ”Est-ce que je peux conserver des graines de cannabis pour les planter l'an prochain?”

Saviez-vous que vos grands-mères ne commandaient pas leurs graines de légumes sur Internet à l'époque? Elles conservaient plutôt les graines de leurs récoltes pour l'année suivante. À vrai dire, le processus de conservation est plus facile que vous le pensez mais afin d'éviter toute déception lorsque vous les ferez pousser, assurez-vous de conserver seulement des graines pollinisées naturellement ou d'héritage génétique sain, c'est à dire une variété non-hybride.

Quelle est la différence? Selon le «Seed Saver Exchange», les graines pollinisées naturellement le sont par les insectes, les oiseaux, le vent, les humains, ou autres mécanismes naturels. Parce qu'il n'y a pas de restriction sur le taux de pollen entre les plantes, elle sont génétiquement plus diversifiées, ce qui leur permet de s'adapter aux conditions et au climat local au gré des années. Du moment que le pollen n'est pas mélangé avec une autre variété de la même espèce, les graines produites resteront génétiquement saines années après années.

Un héritage, est d'après le SSE “une variété de plante qui durant son histoire a évolué dans une famille ou communauté, et obtenu certaines caractéristiques. Cette notion est comparable à l'héritage de biens, bijoux ou meubles.” Cependant il existe une distinction entre les variétés qui ont une histoire de la sorte, et les plantes qui sont de bonnes candidates pour conserver leurs graines: “Une variété d'héritage génétique sain doit être pollinisée naturellement, mais toutes les plantes pollinisées naturellement ne sont pas des variétés d'héritage sain.”

“Certaines entreprises ont crées des filiales spécialement dédiées aux variétés d'héritages saines (telles que des variétés de plus de 50 ans), et le Seed Savers Exchange s'occupe d'identifier et de documenter l'historique généalogique des graines.” En d'autres termes, vous pouvez sentir le goût du passé dans votre assiette.

On entend souvent les gens mentionner la ”pureté” des graines d'héritage, mais il est important de comprendre qu'elles ont été grandement influencées par les humains – nous avons sélectionnés et croisés des plantes pour de meilleures attributs depuis environ 12 000 ans. Lorsque vous gardez les graines de vos plus belles tomates ou haricots, par exemple, vous ferrez un croisement spécifique à votre terreau et climat. Au fil des saisons, les graines peuvent développer des caractéristiques spécifiques aux conditions de votre jardin. Ne tentez pas de conserver des graines faibles ou de plantes non-racées.

Tomates, poivre, haricots ou salade, ce sont tous de bons choix pour commencer à conserver des graines: Ils produisent des graines dès la première année où ils sont plantées (contrairement aux carottes par exemple) et s'auto-pollinisent.

Procédé de Séchage

Les haricots sont un bon exemple de plantes avec des graines qui ont besoin de sécher. Laissez le pied planté, et laissez sécher les cosses jusqu'à ce qu'elles soient marron, environ six semaines après le moment où les haricots sont comestibles, selon MrDorman. Déterrez la plante en entier, avec les racines, et pendez la dans un endroit frais et sec, jusqu'à ce que les cosses deviennent marrons. Ensuite il vous faudra retirer toutes les graines des cosses, sans les casser.

Les graines des herbes telles que la coriandre, le chèvrefeuille, ou l'anis bénéficient du même procédé. Lorsque les plantes éclosent, laissez-les faire—leurs fleurs attireront les pollinisateurs— et lorsque leurs petites graines brillantes tournent marron et sèches, coupez les têtes et enlevez les graines. Les feuilles de la plupart des herbes n'ont pas de goût, donc l'année suivante faites en sorte d'avoir des plantes que vous consommerez et des plantes spécialement dédiées à la production de graines.

 

Conserver les graines

Protéger vos graines de la chaleur et de l'humidité est la clé pour une conservation réussie. Un bocal étanche est la meilleure option, mais beaucoups de jardiniers préfèrent les enveloppes en papier, disponibles dans votre bureau de poste ou en papeterie. Choisissez une enveloppe de bonne taille et n'oubliez pas de noter les informations sur les graines conservées (variété, type, espèce, date de récolte etc...). Pour une longévité optimale, mettez les graines complètement sèches dans une enveloppes et placez celle-ci dans un bocal étanche. Sellez le tout et mettez-le au congélateur.

Échange de graines

Les meilleures graines et les meilleurs conseils viennent souvent des jardiniers des alentours. Les centres de prêts de graines connaissent aussi un popularité croissante: vous pouvez y voir les graines disponibles pour la saison, en emprunter, les faire pousser et en rendre au centre afin que d'autres puissent les utiliser.